31 janvier 2009

La folie Oscarpodi

Amis de l'anim', je ne sais pas pour vous, mais depuis que Oktapodi a été sélectionné aux oscars, toute mes connaissances et même ma famille m’en parle ! « Haaa Flo tu as vu, il y a un film d’anim qui est sélectionné blablabla... ». Oui oui je sais Papa, je sais, et je connais le film oui merci. D’ailleurs j'ai été surprise que le film concoure pour l'oscar, mais bon cela est un autre débat… Aujourd’hui on m’a raconté les équipes de Tvs qui passaient aux Gobelins et les réals qui se retrouvaient même dans VOICI. Oui oui le magazine people. Et bien si... Voici donc une revue de presse de ce que vous avez manqué si comme moi vous êtes passés au travers du phénomène ces dernières semaines. Il paraît même qu'ils ont même fait le 20h de TF1!

On commence donc avec VOICI qui dans leur article datant du 28 Janvier nous raconte que les créateurs de ce film d’animation la jouent un peu faux modestes, clamant à l’envi que les Oscars, c’est bien, mais pas une fin en soi.

Avec en prime le reportage de la chaîne Cap 24.



Ensuite sur Europe 1 Quentin Marmier explique que après quelques passages à la télé on nous reconnaît dans la rue. Et chez le Figaro nous pouvons lire un article nous rabâchant que les Gobelins sont la meilleure école d’animation au Monde et que les étudiants savent animer n’importe quel animal dans n’importe quelle technique. Nous savions que nous avions nos chances car depuis un an et demi ce film a raflé toutes les récompenses dans les festivals internationaux, confie Quentin Marmier, l'un des réalisateurs. Le chasseur de tête de DreaWorks qui siégeait dans notre jury de fin d'année nous avait aussi prédit que nous irions jusqu'aux Oscars. Même Ouest France s'y met en rappelant qu'un des réalisateur est Malouin. Et le 22 février, à minuit heure française, ses parents Philippe et Soizic ne seront sûrement pas les seuls Malouins devant leur télévision.

OKTAPODI C'EST AUSSI SUR
Le Parisien
AFP
LCI
Le Monde
L'Etudiant
Et pourquoi pas chez Closer tant qu'on y est.

Et enfin pour avoir un aperçu des autres films en compétition avec Oktapodi, c'est ICI

8 commentaires:

Tony a dit…

hum hum...

Oktapodi...

C'est nuuuuuuuuul !!!!

les gobelins...

c'est la plus mauvaise école d'animation du moooooonde !!!!

hum hum

-_-

Tony a dit…

Par contre la maison en petits cubes ou lavatory c'est pas mal :)

Clairette a dit…

lol, merci pour cette revue de presse, j'avais pas réalisé l'étendue du phénomène mais je m'en doutais car ma mère m'a fait exactement le même "eh t'as vu, y a un film d'étudiants aux Oscars!!"...
bah je l'ai trouvé rigolo le Oktapodi mais je préférerais que ce soit "la maison en petits cubes" qui gagne, gros coup de coeur pour ce film...

Nicolas Plaire a dit…

Yeah! Merci pour le lien...

J'adore Oktapodi, mais je pense que c'est celui qui a le moins de chance de remporter l'Oscar. This Way Up ou même le russe me semblent plus susceptible de gagner (mais je peux me tromper).

Par contre, la meuf des Goblins soulève un point intéressant, je croyais qu'on ne pouvait pas être nommé à l'Oscar avec un film d'études.

Gael.d a dit…

Effectivement, le film n'a pas grand chose à faire dans cette sélection. Cela serait une certaine honte tout de même, la qualité qui n'est pas mauvaise faut pas mentir, n'est rien comparé à celle de La maison en petit cube qui sait dégagé une vague de sentiments et de tristesse.
Il y a de quoi être en colère, pour être sorti des Gobelins (mais d'une section qui n'a rien à voir avec l'animation), on "élitise" pas mal, pour au final pas grand-chose.

Tony a dit…

J'en parlais justement à mon prof tout à l'heure, finalement l'élitisme est un bon moyen d'obtenir des films médiocres ^^

katchoo a dit…

Merci de vos impressions... Il y a effectivement objet à polémique avec la nomination de ce film qui, loin d'être mauvais, constitue surtout un book de techniciens pour être embaucher dans les grands studios. On entend souvent les Gobelins dire que l'école forme également des réalisateurs, hors être déjà un bon technicien requiert du temps et réalisateur est un métier à part entière. On ne forme pas des réalisateurs quand le film est fait par 6 "réalisateurs"... Mais je ne suis pas très surprise de voir le film nominé, cela correspond à la vision que les gens ont de l'animation actuelle, technique technique technique. Les articles louent souvent la technique proche de PIXAR ou DREAMWORKS du film, sans mentionner autre chose. C'est drôle, fun, ça se regarde bien. Ya de quoi vous faire déprimer parfois non? ;)

"Le plus difficile ? Se mettre d'accord à six ! L'école nous demandait de réaliser ce travail en groupe, alors on prenait toutes les décisions par vote", raconte Quentin Marmier.

Sigh

gael.d a dit…

C'est marrant cette citation. Dans ma petite tête de rêveur que je suis, j'ai toujours cru qu'un film, c'était l'oeuvre d'un seul homme, qui s'entourait de personnes capables de l'aider techniquement à transposer son idée.
J'ai toujours du mal avec ces films réalisés à 4,6 personnes dans les écoles d'anim. J'ai un peu du mal avec ce concept.

Je pense qu'il faut l'avouer, en règle général les films des Gobelins ne cassent pas trop pattes à un canards. Ce sont des "reel" au pire, une sorte de démo technique des possibilitées des différentes personnes. Y'a souvent aucune histoire.

On pourrait prendre en comparaison un film de Supinfocom qui pourtant est elle aussi une école qu'on pointe du doigt, avec un des derniers films, Camera Obscura. Un film qui un vrai défi technique (qui sort de la 3D rondouillarde aux couleurs flashy très moderne), une vraie histoire, de vrais sentiments, de vrai sons etc etc.

Entre gens des Gobelins (Gobelins de mauvais genre, Gobelins d'Annecy, les fourbent, les reclus), on se fait souvent une blague qui tourne autour de "Si t'es pris t'a ton diplôme". Je pense qu'on est plus dans le vrai qu'autre chose, c'est juste une question d'élite et de popularité.

Oktapid était marrant dans son format, le format bande-annonce Annecy, course poursuite de deux minutes. Mais c'est tout.